Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Les ados et l’interdit
Une histoire de la mixité
Jeunes de rue et trafic de stups
Une jeunesse différente ? Les valeurs des jeunes depuis 30 ans

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Hommages à Françoise Tétard
Alsace : pratiques d’information des jeunes
Regards croisés entre grands-parents et adolescents
Les jeunes et la vie en société

> emploi
Une jeunesse difficile : portrait économique et social de la jeunesse française
Une lauréate « DÉFI jeunes » créé son emploi.
Jobs d’été 94 : une action menée en partenariat au service des jeunes
Emploi : de quoi souffrent les jeunes des quartiers en difficulté ?

> université
Les orientations prises par les bacheliers au cours des dix dernières années ont évolué
L’engagement étudiant à l’université de La Rochelle
Le bac a 200 ans
Démotivation et inégalités sociales : deux premiers critères d’échec dans l’enseignement supérieur


Un étudiant sur cinq cumule emploi et études

Mis en ligne le vendredi 1er août 2008.

D’après l’Insee, en moyenne sur 2004-2006, 2,1 millions de jeunes suivent des études dans le supérieur et 19,2 % d’entre eux cumulent emploi et études. Un tiers des emplois étudiants sont réguliers et ont peu de lien avec les études.

En moyenne sur 2004-2006, 2,1 millions de jeunes suivent des études dans le supérieur et 19,2 % d’entre eux cumulent emploi et études. La moitié des étudiants du supérieur qui travaillent exercent une activité prévue par leurs études (stages, apprentissage) ou qui en est très proche (emplois « pré-insérés »).

Un tiers d’entre eux occupent un emploi régulier sur l’année sans lien avec leur niveau de qualification ou leur domaine d’études. Ces emplois, sont ici qualifiés d’attente, d’appoint ou de concurrents, selon les conditions d’exercice. Ils sont d’autant plus fréquents que les étudiants sont âgés et autonomes. Enfin, 20 % des étudiants qui travaillent, ont un emploi occasionnel, notamment pendant les vacances d’été.

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp ?ref_id=ip1204


Partagez cet article :