Cet article a été imprimé sur : http://www.ressourcesjeunesse.fr/Parole-de-jeune.html

« Parole de jeune ! »

Une étude réalisée en Aquitaine

lundi 24 janvier 2011, par Webmestre

La prise en compte de la parole des jeunes dans les politiques publiques a fait l’objet d’une étude réalisée en Aquitaine. A l’initiative de la DRDJS [1], elle a été confiée à l’IEP [2] de Bordeaux et au laboratoire de recherche SPIRIT. Il s’est agi notamment de dresser un état des lieux des dispositifs et des pratiques existants et d’élaborer des pistes de réflexion pour l’avenir...

Présentation de l’enquête :

(extraits du rapport, page 6)

L’enquête a été réalisée en trois phases différentes

« - Une première étude s’est focalisée sur les sites internet des différents services. Comme nous l’imaginions, cette approche à première vue dérisoire s’est révélée au contraire fort utile pour plusieurs raisons. Tout d’abord, et au-delà du fait qu’elle nous a donné l’occasion de nous familiariser avec le service et ses missions, elle a surtout permis de prendre connaissance de certaines actions que le cloisonnement interne d’un service masque parfois même à ses propres agents.

(...)

- La deuxième phase de l’enquête a consisté en une série de conversations téléphoniques centrées sur la question de la participation des jeunes, que nous avons définie comme l’action menée non seulement pour mais surtout avec les jeunes. »

(...)

- Une troisième phase, basée sur des entretiens physiques, dont la méthodologie est présentée dans le rapport de l’étude (page 7 et 8)

Etude réalisée par :

- Rodolphe Gouin (Chargé d’études à SPIRIT)
- Robert Lafore (Professeur des Universités à Sciences Po - Bordeaux)
- Claude Sorbets, Directeur de recherche CNRS, SPIRIT

Télécharger ler apport de l’étude (55 pages)

PDF - 682.8 ko
« Parole de jeune ! »
Etude de la Direction régionale et départementale de la jeunesse et des sports Aquitaine Gironde

[1] Direction régionale et départementale de la jeunesse et des sports Aquitaine Gironde

[2] Institut d’études Politiques