Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Pas-de-Calais : une nouvelle approche de la politique jeunesse en 2009
Familles et école : diversités, malentendus et enjeux
Brest : présentation des postes de coordinateurs jeunesse
Construire une démarche d’évaluation partagée

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> interventions
Jeunes et racisme : comment sortir de la victimisation ? Une démarche de recherche-action
Education à la citoyenneté : la nouvelle donne
La suppression de la carte scolaire peut-elle améliorer la mixité sociale ?
« l’Ecole, espace d’intégration sociale et culturelle » : contribution de l’Injep

> international
Les chantiers internationaux de jeunes bénévoles en ligne
L’OCDE plaide pour des systèmes éducatifs plus égaux et plus inclusifs
Des conseils pratiques pour partir à l’étranger
Jeunes citoyens du monde


Les jeunes et la mondialisation

Un texte de Jean-Claude Richez
Mis en ligne le lundi 7 décembre 2009.

"Les jeunes et la mondialisation" était le thème du 1er Forum jeunesse tenu à Montpellier à l’initiative de la fédération Léo Lagrange qui a rassemblé 250 jeunes pendant un week-end, le 31 octobre et le 1er novembre 2009 pour échanger autour de leurs engagements.

Plusieurs délégations étrangères y participaient, matérialisant l’idée que les engagements des jeunes doivent être pensés aujourd’hui dans un cadre mondialisé.

Nous reprenons ici la contribution de Jean-Claude Richez, chargé d’étude et de recherche à l’Injep, responsable de la mission observation évaluation et plus particulièrement en charge de l’Europe et de l’international.

extrait :

« De ces différentes données, nous pouvons déduire que les jeunes Français, s’ils sont plus ouverts que leurs aînés à la mondialisation et en ont une perception moins négative, ne l’acceptent pas pour autant comme telle. Ils manifestent une certaine défiance à l’égard du marché tout puissant tel qu’il est « régulé » par les marchés financiers et les « firmes multinationales ».

C’est ce que mettent en évidence d’autres enquêtes où s’expriment un attachement à un certain protectionnisme économique et à une intervention de l’Etat national. C’est le cas notamment de celle menée par la Fondapol autour du rapport des jeunes à l’avenir. Commentant les résultats de cette enquête Olivier Galland écrit : « ils réclament à la fois la protection individuelle (par l’Etat), l’équité plutôt que la récompense du mérite et la protection collective. Ils présentent l’adhésion au protectionnisme la plus forte de tous les pays étudiés » .

Si les jeunes Français se montrent plus ouverts que leurs aînés à la mondialisation ce n’est pas sans réserve et un point de vue critique. La différence fondamentale est qu’il la considère comme une donnée et non plus comme un choix possible.  »

Texte de l’intervention de Jean-Claude Richez :

PDF - 61 ko
Les jeunes et la mondialisation
Jean-Claude Richez, chargé d’étude et de recherche à l’Injep, responsable de la mission observation évaluation

Partagez cet article :