Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

L’approche expérientielle dans l’accompagnement des adolescents et des parents
Les professionnels et la question des différences : des non-dits
Jeunesses : quatre modéles européens - tous différents
Déclin de l’institution ou nouveaux cadres moraux ?

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> adolescents
« Ados et société, nouveaux échanges, nouveaux comportements ? ».
Jeunes de 16 à 18 ans : Un dispositif "argent de poche" piloté par un Point info jeunesse
94% des "12-17 ans" disposent d’une connexion internet à domicile
Les 11-15 ans sont-ils les oubliés des politiques jeunesse actuelles ?

> vidéos
Les 30 ans de la mission locale de Gennevilliers
Mutations de la jeunesse, de l’action publique et du monde associatif
400 jeunes auteurs et 30 films sur la prévention
Festiprev 2018 : appel à films courts, prévention et citoyenneté


Les ados et l’interdit

une interview du sociologue Michel Fize sur le site Curiosphère
Mis en ligne le vendredi 13 juin 2008.

L’adolescent accepte l’interdit, mais pas n’importe lequel. Pour lui, le bon interdit doit être juste et réciproque, tel ceux qui visent à la protection des personnes et des biens, et non pas un interdit autoritaire, délivré au nom d’un statut. L’interdit accepté, c’est l’interdit compris, donc expliqué. L’ado veut surtout des règles claires et sécurisantes, offrant un cadre dans lequel on peut dialoguer.


Partagez cet article :