Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Orientation : le dernier mot aux lycéens
Ecoles de commerce, écoles d’ingénieurs vues par l’Onisep
Stages de 3e : Un dispositif original pour vaincre la discrimination à Paris 19e
Orientation : quels écarts entre les souhaits des familles et les décisions ?

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> colloques, séminaires
En Alsace : la jeunesse comme ressource
L’orientation partagée : articulation des services existants ou nouveau service ?
Adulte-ado, une question de relation
Les jeunes acteurs de leur santé

> rencontres
Hauts-de-Seine : 4e journée de l’éducation partagée le 9 novembre 2010
Journée du refus de l’échec scolaire : l’Afev sait mobiliser
11e Neujpro, Rencontres nationales des professionnels et des élus de la jeunesse
Familles migrantes, écoles, autres acteurs éducatifs

> collège
La politique du partenariat à petits pas
"Chaque voix compte" : des jeunes de la mission locale écrivent et montent sur scène
Stages de 3e : Un dispositif original pour vaincre la discrimination à Paris 19e
Collège : "Le manque d’appétence pour l’espace scolaire est toujours aussi notable"

> grand Ouest
Calvados : une charte qualité des accueils collectifs de mineurs
Refonder le service public d’éducation
Rennes : un hôtel à vocation sociale pour le logement temporaire des jeunes
Bretagne : qualité d’écoute et confiance sollicitées par les jeunes pour s’informer

> orientation, CIO
Parcours et rencontres au salon de l’éducation 2009
Place des adultes dans les choix d’orientation des lycéens
Orientation : le dernier mot aux lycéens
Explorer les possibles


La confiance au programme d’un collège "ambition réussite" au Mans

Extraits d’un colloque organisé sur le thème de l’orientation dans la Sarthe
Mis en ligne le dimanche 14 juin 2009.

Lors d’une table ronde intitulée "l’orientation entre pairs et experts", dans le cadre du colloque "une orientation scolaire a-t-elle un sens" organisé par l’inspection académique de la Sarthe, l’animateur du débat a interrogé l’un des participants, Philippe Samson (principal du collège A.Fournier au Mans) en ces termes :

« Le premier problème, dans un collège ambition-réussite, n’est-il pas, plutôt que de créer des liens éducation-économie, de construire, pour chaque élève, une estime de soi suffisamment forte qui lui permette d’avancer, de se projeter ? »

Réponse du Principal :

« La priorité absolue, pour chaque élève qui rentre au collège, c’est de grandir dans son estime de soi. La plupart d’entre eux arrivent en effet au collège démunis de cette possibilité. Pour cela, il nous faut construire des dispositifs qui permettent aux élèves de réussir scolairement – c’est essentiel –, mais aussi de s’exprimer autrement.

C’est d’abord créer des dispositifs, quels qu’ils soient, dans lesquels les élèves réussissent. C’est un peu la méthode Coué. Si on commence par se dire : « les élèves ne vont pas réussir » ou : « cela va être très dur pour eux », ou encore : « ils vont échouer », on n’avance pas d’un pouce. Le collège Alain Fournier (Le Mans) met en oeuvre des dispositifs différenciés comportant des aspects strictement scolaires, mais aussi des aspects non scolaires. Cela va de l’atelier de pratique artistique (Arts plastiques) à l’atelier de pratique théâtrale en passant par les activités sportives.

Mais aussi un dispositif de prévention de la violence appelé « Parlons tabou », un travail sur l’adaptation en 6ème (qu’est-ce qui va, ou ne va pas ? Comment chacun regarde l’autre ? Comment peut-on essayer que les classes aient le sens collectif du travail ?). Cette année, avec la principale-adjointe et la conseillère d’orientation-psychologue, nous avons initialisé des Parcours de la découverte des métiers et des formations. Par exemple, il y a quelques jours, j’ai accompagné un groupe d’élèves du collège au lycée Montesquieu du Mans, qualifié habituellement ici comme « un établissement de riches » ou « un établissement de bourges » (sic). Ils sont sortis du lycée avec une idée un petit peu différente… Le but, c’est d’ouvrir les têtes et les esprits sur les formations, et, pourquoi pas, sur les métiers ; les rassurer par rapport à leur valeur.

Quand on a 6/20 de moyenne et qu’on vous répète à longueur de journée que « vous êtes nuls », cela devient beaucoup plus compliqué de s’orienter positivement, de se rassurer sur sa propre valeur… Nous sommes frileux, peut-être très en retard sur un point essentiel. Pendant très longtemps, nos politiques nous indiquaient qu’il y avait de l’emploi dans certains secteurs, et qu’on n’arrivait pas à y mettre les gens… Si cela avait été aussi simple, il y a longtemps que ceci aurait été résolu ! Analyser comment les métiers évoluent et changent, c’est important, mais la brochure ONISEP, c’est comme le guide de voyage, ça ne remplace pas l’expérience même du métier, du voyage.

En laissant à chacun leur place, entreprises, enseignants, parents d’élèves – qui ont un rôle et un poids considérables –, il nous faut permettre à chaque élève de réaliser des expériences significatives en établissement de formation, en entreprise, afin que, le moment venu, il soit en situation de choisir en connaissance de cause.

 »

A un autre moment du débat, le principal du collège du Mans poursuit :

« On parle beaucoup d’insertion professionnelle. On pourrait parler un peu d’insertion sociale, d’insertion… affective. À savoir l’insertion dans une société dans laquelle on se sent en confiance… La confiance en soi qu’on devrait installer dans chaque individu… Et l’école est la première à devoir être capable de faire confiance en l’individu. Sinon l’individu, mais aussi la société, en paieront les pots cassés. La confiance est essentielle »

Extrait de la publication (page 43 et 45) Edusarthe édité par l’Inspection académique de la Sarthe (juin 2009) suite à l’organisation d’un colloque intitulé "une orientation scolaire a-t-elle un sens".

Texte de la table ronde : "l’orientation scolaire entre pairs et experts"

PDF - 102.1 ko
Table ronde : "l’orientation scolaire entre pairs et experts"

Télécharger les actes du colloque organisé par l’inspection académique de la Sarthe sur le site de l’IA 72 :

http://www.ia72.ac-nantes.fr/1243954299977/0/fiche___actualite/&RH=IA72

A lire aussi :

- Les collégiens d’A.-Fournier au pays des wapitis

- Alain-Fournier Le Mans et Connerré champions


Partagez cet article :