Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

L’autorité a-t-elle un sexe ?
Françoise Tétard pour mémoire (1953-2010)
Autonomie des jeunes et processus d’affiliation sociale
En France, la tyrannie du diplôme est forte et intériorisée

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> rencontres
Landes : un collégien, un portable, quel bilan après 5 ans ?
Volontariat, service civil volontaire et engagement associatif : mode d’emploi !
"Merci de déranger" : un festival-forum initiative jeunesse
Les 20 ans de l’Anacej

> école
La carte scolaire et le territoire urbain par François Dubet
L’école doit trouver un nouveau modèle
Passer du « collège unique » à l’« École du socle commun »
5è rencontres nationales de l’éducation

> emploi
L’accès au premier emploi des jeunes repose souvent sur les réseaux
Les recommandations du rapport Sabeg pour la diversité et l’égalité des chances
Bretagne : qualité d’écoute et confiance sollicitées par les jeunes pour s’informer
Les animateurs socioculturels


La Machine à trier : comment la France divise sa jeunesse

Compte rendu d’une soirée débat
Mis en ligne le lundi 23 janvier 2012.

Compte rendu d’une soirée débat organisée le jeudi 19 janvier 2012 à Paris [1]. Ce débat a permis de reprendre quelques grandes lignes du livre "La Machine à trier : comment la France divise sa jeunesse" . La soirée comportait notamment une intervention de Stéphane Carcillo, co-auteur du livre [2], qui a présenté quelques points saillants du diagnostic... :

- « le chômage des non diplômés est trois fois plus important que pour les diplômés. Trois ans après leur entrée, ils ont un emploi stable à 40%...contre 70% pour les diplômés. "Certains ne trouveront d’ailleurs jamais d’emploi stable" »...

A voir aussi : interventions (vidéo) de Stéphane Carcillo et Olivier Galland [3]


La Machine à trier : urgence par ManpowerGroupFrance

Lors de cette soirée était aussi organisé un débat entre Xavier Bertrand (ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé) et Vincent Peillon (chargé des questions de jeunesse dans l’équipe de François Hollande).

Des éléments des interventions sont retranscrits dans un compte rendu réalisé sur un blogue Libération (complétés d’un extrait de tweets réalisés par des participants à la soirée-débat)

Compte rendu sur le Blogue Libération (Fondation ManpowerGroup pour l’emploi)

Un chapitre important du livre ne fut cependant pas abordé lors du débat. C’est la question du cumul en politique (chapitre 4 du livre : "les jeunes et la politique : défense d’entrée".)

Extraits du chapitre :

« Le grand âge de nos élus, et corrélativement, la faible place faite aux jeunes à tous les échelons de la vie politique, s’explique principalement par la possibilité de cumuler plusieurs mandats.  » ...

« Outre les dispositions législatives, c’est souvent la culture d’un pays qui rend peu concevable le cumul de plusieurs mandats - c’est la cas de l’Angleterre par exemple. Le résultat est qu’il n’y a que 10% de députés cumulards en Allemagne, 16% en Italie, 13% en Angleterre, 15% en Espagne et en Belgique et... 85% en France. »

Ressources jeunesse (Gérard Marquié)

A consulter aussi (autour du même sujet)

- Pour un Big Bang des Politiques Jeunesse (texte, pétition à signer)

http://www.bigbangjeunesse.net/

[1] Débat organisé à l’ESCP Europe

[2] Maître de conférence à Paris 1

[3] directeur de recherche au CNRS


Partagez cet article :