Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Pour une démarche qualité dans les accueils de mineurs
L’animation socio-culturelle : un objet scientifique ?
Quel accueil pour les 11-15 ans durant leur temps de loisirs ?
Val d’Oise : appel à projet "Expérimentations jeunesse territorialisées"

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> interventions
Formation, animation, école, implications locales : le cas français
Les jeunes et la République ?
Mettre en oeuvre une politique de jeunesse : quels enjeux ? quelles méthodes ?
L’engagement bénévole des étudiants à Paris 8

> éducation populaire
Nouvelle Aquitaine : assises régionales de l’éducpop numérique
Les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire face aux musiques de variétés (1950-1980)
"Viens avec nous"
Des lieux pour l’éducation populaire

> zones prioritaires
La vie scolaire et le CPE dans les collèges en éducation prioritaire
L’évaluation par compétences pour donner plus de sens à l’école
Quelle politique jeunesse pour les quartiers populaires
La suppression de la carte scolaire peut-elle améliorer la mixité sociale ?


L’espace public, au défi de l’altérité

Un texte de Bernard Bier
Mis en ligne le lundi 15 mars 2010.

Bernard Bier interroge ici la manière dont les collectifs peuvent s’approprier l’espace public, ainsi que les approches de la diversité, comme enjeu politique lors d’une intervention à l’occasion du 20e anniversaire de l’association Strata’j’m [1] le 12 mars 2010 à Paris.

Dans ce texte , Bernard Bier estime notamment que :

« La construction de la Cité passe par la reconnaissance des différents collectifs existants comme légitimes à exister dans l’espace public, mais aussi à participer à celui-ci comme étant un espace public de débats et de délibération.

Elle passe aussi par l’action des différents acteurs associatifs, politiques, mais aussi éducatifs (les animateurs par exemple) pour construire du collectif, du « vivre-ensemble » en s’appuyant sur l’existant (...), mais aussi en aidant à construire, à instituer des formes nouvelles de collectifs, de projets communs.

D’où l’importance des instances associatives et des professionnels ou bénévoles qui jouent les facilitateurs, les accompagnateurs, les passeurs. Et de ne pas occulter la réflexion sur les valeurs au nom desquels on intervient, qui appellent la construction d’une posture éducative et politique : quel homme veut-on construire pour quelle société ? quelle société veut-on pour quel homme ? »

Télécharger le texte de Bernard Bier

PDF - 43.5 ko
L’espace public, au défi de l’altérité
Bernard Bier, chargé d’études et recherche à l’Injep

A propos de Strata’j’m : http://stratanet.free.fr/

[1] Strata’j’m est une association qui utilise le jeu comme outil pédagogique et social, qui a pour but de favoriser la convivialité


Partagez cet article :