Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Conditions et enjeux d’une politique locale de jeunesse aujourd’hui
Jeunesse et politiques publiques : quelques enjeux
Un nouveau modèle éducatif pour la société des savoirs
Rhône-Alpes : le réseau info jeunesse lance une lettre d’information

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> études ou recherches
Séminaire de Recherche-action : travail social et développement communautaire
La baisse des sorties sans qualification : un enjeu pour l’employabilité des jeunes
L’engagement des jeunes aujourd’hui
La communication juvénile à travers les blogs de lycéens

> Evaluation
Construire une démarche d’évaluation partagée
Evaluation des Politiques Publiques : séminaire pluridisciplinaire
L’évaluation des politiques publiques
Accompagnement à la scolarité : quelle évaluation ?


Evaluation : s’inscrire dans un système d’information stable et régulier

Mis en ligne le vendredi 30 juillet 2010.

Compte rendu d’une intervention de Jean-Claude Emin, ancien sous-directeur à la DEPP (direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance) à l’Education nationale lors d’une rencontre organisée par l’OZP [1] à Paris : "Piloter par les résultats. Une simple mesure technique ou une question politique ?"

Extrait :

« L’évaluation doit s’inscrire dans un système d’information stable et régulier. Il faut avoir une approche plurielle des résultats.

Ce qui est nécessaire à une évaluation des politiques publiques : La production d’indicateurs n’est pas une fin, mais doit être le début d’un travail et d’un débat sur leur interprétation. Il s’agit d’abord de comprendre ce qui permet d’agir sur les résultats.

Des études sont nécessaires, mais le constat de cette nécessité entraîne plusieurs questions :
- qui les fait ? En interne ou en externe ? L’indépendance est nécessaire. L’INSEE, la DEPP ont souvent été critiqués sur ce point par des politiques.
- à partir de quelles données ? Base élèves ? Statistiques ethniques ?
- avec quels moyens ? En conclusion, une politique d’évaluation doit être globale et ne pas se centrer sur un chiffre unique.  »

Compte rendu de l’intervention sur le site de l’OZP

[1] Association Observatoire des zones prioriaires


Partagez cet article :