Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Quelle refondation pour l’éducation prioritaire ?
Rapprocher les familles populaires de l’école - Analyse sociologique d’un lieu commun
Baccalauréat : les disparités sociales de réussite ont plutôt tendance à s’aggraver
Ecole : Former des adultes avant de former des diplômés

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> agenda
Travailler ensemble (Ecole, Ville, associations...) sur un territoire
"Allô Allô cinéma cadeau" : cinéma contre sida - un Défi jeunes
Familles rurales : appel à projet 2010 pour les "12-25 ans"
La santé des ados au collège

> école
Treize projets primés au cinquième Forum des enseignants innovants
Rapprocher les familles populaires de l’école - Analyse sociologique d’un lieu commun
Les politiques de l’orientation scolaire et professionnelle
Déclin de l’institution ou nouveaux cadres moraux ?

> ile-de-france, centre
Séminaire “Jeunesse urbaine” 2007
Un forum initiatives : de l’idée au projet
Val-de-Marne : Forum départemental de l’accès au droit et à la citoyenneté
Journée environnement dans le réseau information jeunesse


Paris

Ecole et familles : l’apport du tissu associatif

Au programme de la journée du refus de l’échec scolaire du 24 septembre
Mis en ligne le vendredi 19 septembre 2008.

Lors de la journée du refus de l’échec scolaire organisé par l’Afev à Paris, le mercredi 24 septembre 2008, un reportage sur le thème "école et famille : l’apport du tissu" associatif sera présenté ...

Après-midi de débats à la Bellevilloise, 19-21 rue Boyer - Paris 20e, de 13h30 à 18h30, sur le thème « Les familles et l’école » : programme

Word - 229 ko

- Inscriptions à la journée

- Partenaires de la journée :

Les douaniers et les passeurs : un contribution de Philippe Meirieu :

« La notion d’échec scolaire est assez récente. Elle n’apparaît guère avant les années 1960 et ne devient un véritable problème social et politique que dans les années 1980. Car, dans la tradition élitiste française, les échecs étaient plutôt des solutions… au problème de la sélection. Dès lors que l’héritage des charges et des biens ne pouvait plus être – au moins en théorie – le critère de structuration de la hiérarchie sociale, la réussite scolaire, et son corollaire, l’échec, permettaient de faire le tri ! »

Lire la suite


Partagez cet article :