Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Dans la même rubrique :

Enseignants : les visages de l’autorité
Les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire face aux musiques de variétés (1950-1980)
FestiPREV 2017 : Les 10 projets des collégiens de l’agglomération rochelaise
Paris : Rencontre avec Cécile Van de Velde autour de l’Observatoire de la Jeunesse Solidaire

Dans la (les) même(s) thématique(s) :

> newsletter
Décès brutal de Bernard Roudet
Orientation : le dernier mot aux lycéens
Familles migrantes, écoles, autres acteurs éducatifs
Saint-Étienne-du-Rouvray : Assises de l’éducation

> vidéos
Le bâtiment au coeur du projet pédagogique dans un lycée
Pour comprendre la culture numérique
Issy-les-Moulineaux : La Défenseure dans un conseil municipal d’enfants
"L’organisation et la forme scolaire actuelles correspondent à une société sans numérique"


Jeunesse : assouplir les parcours de vie

Cécile Van de Velde (sociologue) sur France Inter (vidéo et extraits)
Mis en ligne le lundi 12 août 2013.

La jeunesse en France : l’invité du 7-9 de France-Inter le 12 août 2013 :

Invités :
- Cécile Van de Velde, sociologue de la jeunesse, auteur de Politiques de jeunessse : le grand malentendu, Editions Le Champ Social, 2012.

- Hadrien Ghomi, attaché parlementaire de François Patriat, sénateur et président du Conseil régional de Bourgogne. Il a dirigé l’ouvrage collectif "Ayons de l’audace ! L’appel d’une jeunesse vigilante", à paraître le 20 août 2013.

- Marie-Estelle, jeune diplômée


La jeunesse en France par franceinter

Extraits des propos de Cécile Van de Velde (1ere partie de l’émission)

- Discernez-vous une ligne directrice dans la politique en direction de la jeunesse depuis un an ? :

« C’est un bon premier pas. Il y a une recherche de cohérence et de coordination, dans des politiques qui jusqu’ici étaient segmentées et disparates. Il y a une recherche de coordination et de justice avec les emplois d’avenir par exemple.

Il faut aller plus loin dans l’audace pour refondre les politiques jeunesse. Aller au delà du palliatif et construire de l’impulsion. »

(...)

« La mobilité c’est un capital. C’est une richesse dans un parcours que de s’ouvrir au monde. Il faut pouvoir partir et revenir. Partir est une bonne chose, revenir, c’est la question sociale aujourd’hui en France. »

(...)

« L’emploi il n’y pas que ça ; la jeunesse mérite cet effort national et en même temps le jeunesse a besoin d’une perspective. Les jeunes n’ont pas de droit à l’erreur, Les jeunes français sont les plus angoissés au monde avec les jeunes japonais . Avec eux il y a aussi les parents qui partagent cette angoisse.

Pour lever cette angoisse. Il faut assouplir les parcours de vie, favoriser les reprises d’études, ouvrir la formation tout au long de la vie. le temps de la jeunesse ce n’est pas uniquement le temps des études. L’entrée dans la vie adulte, ce n’est pas uniquement des réformes ciblées.  »

Extraits par Ressources jeunesse (G.Marquié)

La jeunesse en France "Interactiv" sur France Inter le 12 aout 2013 :


La jeunesse en France - Interactiv’ par franceinter

Extrait :

« Penser uniquement "jeunes" c’est daté. Les jeunes ont besoin d ‘emploi. Les adultes ont besoin de formation. » ...


Partagez cet article :