Injep
 
 
 
Politiques d’éducation et de jeunesse

Accueil et information des jeunes

Participation, engagement, initiatives des jeunes

Lettres d’information du site Ressources jeunesse

Archives
Contact

 


Les 80 ans des congés payés : ciné-débat le 24 juin à Vitry (94)
23 juin 2016
Soirée ciné-cébat sur les congés payés le vendredi 24 juin à 20h aux Trois Cinés Robespierre, (...)

RFI savoirs : un site pour les professionnels de l’éducation
17 juin 2016
RFI lance RFI SAVOIRS, un site destiné au grand public comme aux professionnels de (...)

"Pratiques écologiques et éducation populaire : l’éducation qui vient", Paris : 5 février 2016
18 novembre 2015
Les quatrièmes rencontres annuelles de l’Observatoire de la jeunesse de l’INJEP (...)

Le journal du Droit des Jeunes n°340 est paru
12 janvier 2015
Au sommaire nu numéro 340 du Journal du droit des jeunes : "le placement à domicile" : Le (...)

Journées Portes ouvertes chez les Compagnons du Devoir et du Tour de France 23 et 24 janvier 2015
22 décembre 2014
Les 23 et 24 janvier prochains, de 9h à 18h, collégiens, lycéens, étudiants, jeunes diplômés et (...)

Paris : colloque "L’adolescence à l’épreuve du corps" le 28 nov. 2014
17 octobre 2014
Organisé par l’École des Parents et des Éducateurs d’Île-de-France avec le soutien (...)



Marly le Roi (78) : Téléphonie mobile et adolescents : principe de précaution, Jeudi 19 novembre 2009

Mis en ligne le jeudi 12 novembre 2009.

L’espaces jeunes de Marly le Roi (Yvelines) propose dans le cadre de la fête de la science, une conférence animée par Marc Cendrier, chargé de l’information scientifique pour les Robins des Toits sur le thème :

Téléphonie mobile et adolescents : principe de précaution Jeudi 19 novembre 2009 De 10H45 à 12H30

- à Espace Jeunes, 16 avenue béranger, 78160 Marly le Roi
- entrée libre

Contacts :

- tel : 01 39 16 91 62
- bij.marly@yahoo.fr
- http://www.espacejeunesmarly.net/

Déroulement de la conférence :

- 1 - SCIENCE

Première apparition de l’électricité et du magnétisme, séparés, en Grèce antique. Unification des deux par Maxwell, milieu du XIXème siècle, auteur des lois de l’électromagnétisme.

- 2 - BIOLOGIE

L’importance fondamentale de l’électromagnétisme dans les structures – anatomie – et dans les fonctionnements – physiologie – des êtres vivants est découverte progressivement à partir de 1930.

L’ensemble des travaux et de leurs résultats constitue une branche de la science : LE BIOÉLECTROMAGNÉTISME. Le scientifique dont les découvertes sont au centre de l’état présent des connaissances est allemand et se nomme Fritz Popp.

Il résulte de ses travaux que les effets des champs électromagnétiques sur l’activité des vivants se situent aux niveaux élémentaires. C’est à dire moléculaire et cellulaire. Une attention particulière a été portée à l’ADN, molécule géante, la plus grande de l’univers.

Le Pr Popp a montré que l’ADN est un émetteur récepteur, et tout autant pour les relations internes que pour les relations externes. Le bioélectromagnétisme situe la biochimie à l’état d’étape dépassée. Car la biochimie ignore que tout échange de substances est conduit par des micro-champs électromagnétiques. On sait donc aujourd’hui que tout ce qui est vivant repose sur des activités électromagnétiques.

- 3 - EFFETS DIVERS, DONT DES EFFETS TOXIQUES

Les très nombreux types de champs électromagnétiques ont sur le vivant des effets de trois types : - effet neutre : pas de réactions - effets bénéfiques : divers types de champs sont utilisés par la médecine. Notamment pour des reconstitutions de tissus et en particulier pour des régénérations osseuses. - effets toxiques : la haute toxicité des champs de haute fréquence, notamment dans le domaine nucléaire est connue. Tout le monde sait que les rayons x doivent être utilisés avec précaution. De même que les imprudences sont déconseillées avec les UV. Une nouvelle catégorie de toxicité est apparue dans certains types d’émissions industrielles, donc non naturelles. Il s’agit des hyperfréquences pulsées dont les principales applications sont connues. Téléphonie mobile, umts ou 3G, wifi, wimax, dect, bluetooth. La cause de la toxicité biologique n’est pas dans l’intensité, mais dans la structure physique triple de l’émission. Contrairement à la désinformation habituelle, la radio et la TV ne sont pas toxiques. En revanche, la téléphonie mobile et ses petits amis le sont.

- 4 - MODE D’EMPLOI

Le CRIIREM (Centre de Recherche et d’Information Indépendantes sur les Rayonnements Electromagnétiques) recommande : 12 bons réflexes pour limiter son exposition

- 5 – QUESTIONS RÉPONSES



Accueil